Category Archive:CulinoVersions

Culino Versions : des choux à la crème praliné

Ce mois ci, Culino Versions nous propose de jouer avec la pâte à choux.

 

 

Depuis que j'ai découvert que faire la pâte à chou sans gluten et sans produit laitier était d'une facilité déconcertante, je ne me lasse pas d'en faire. Je fais souvent des chouquettes parce que c'est assez rapide à faire et que ça se mange tellement bien !!

 

Je vous redonne la recette des choux mais c'est toujours la même que j'utilise, que ce soit pour les chouquettes, les éclairs ou les choux salés (sauf que je remplace le sucre par un peu de sel) !

 

 

 

 

Les choux

 

250g de lait d'amande
8g de sucre
3g de sel
100g de beurre végétal
5 gros œufs
150g de farine de riz
3g de gomme de guar
 
 

Mélanger la farine de riz  et la gomme de guar puis tamiser.

Dans une casserole verser le lait d'amande, le sucre et le sel puis le beurre végétal. Faire bouillir et ajouter la farine/gomme de guar très rapidement. Continuer la cuisson 2-3 minutes pour bien dessécher la pâte.

Verser la pâte dans un bol, ajouter les œufs entiers et mélanger jusqu'à ce que la pâte soit bien lisse. Laisser ensuite refroidir.

Préchauffer le four à 250°C

Une fois la pâte refroidie, la mettre dans une poche à douille munie d'une grosse douille (ici une douille de 11mm). Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, former les choux à l'aide de la poche à douille.

Enfourner dans le four chaud à 250°C et baisser à 160°C pendant 30 minutes.

 

 

 

pâte praliné

 

400g de noisettes
250g de sucre complet
70g d'eau

 

Pour réaliser cette recette, j'ai suivi les instructions de Pascal Weeks et de Moony_.

Placer les noisettes sur une plaque à pâtisserie et enfourner dans un four chaud à 170°C pendant 10 à 15 minutes. Il faut que les noisettes soient bien torréfiées afin de pouvoir facilement leur ôter la peau. Une fois torréfié, placer les noisettes dans un torchon et frotter le jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de peau sur les noisette.

Dans une casserole, mettre à chauffer le sucre et l'eau, sans mélanger, jusqu'à atteindre 121°C. Il s'agit d'une cuisson dite au petit boulé car si vous n'avez pas de sonde, il est possible de faire tomber une goutte d'eau sucré dans un bol d'eau froide. S'il se forme une boule, c'est que la température est atteinte.

Retirer la casserole du feu et verser les noisettes et bien mélanger. Remettre la casserole sur le feu. Le sucre va recristallisé. C'est normal. Il faut continuer à mélanger jusqu'à ce que le sucre fonde et caramélise de nouveau.

Verser les noisettes caramélisées sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en une seule couche. Attendre que ça refroidisse un peu et casser la plaque.

Il faut maintenant passer les fragments de plaque dans un hachoir pour d'abord les réduire en poudre, puis dans un deuxième temps, transformer cette poudre en pâte. Si vous avez un petit hachoir, il ne faut pas oublier de faire des pauses pour ne pas faire chauffer le moteur et casser le robot.

Pour finir mettre la pâte de praliné dans un pot fermé pour la conservation.

 

 

 

Crème pâtissière au praliné

 
1/2l de lait de noisette
5 jaunes d'œuf
80g de sucre complet
40g de farine de maïs
30g de fécule de maïs
1 pincée de sel
100g de beurre végétal
100g de crème praliné

 

Blanchir les jaunes d'œuf avec le sucre complet puis ajouter la farine et la fécule de maïs.

Faire chauffer le lait de noisette et en verser doucement la première moitié sur le mélange précédent. Lorsque le mélange est bien homogène, verser le tout dans la casserole avec le reste de lait de noisette.

Porter tout doucement à ébullition la préparation sans cesser de mélanger jusqu'à ce qu'elle devienne pâteuse.

Ajouter alors la crème pralinée puis ajouter le beurre en deux fois en mélangeant vigoureusement avec le fouet (ou une fois que le beurre à fondu, verser dans le robot qui fouettera pour rendre la crème bien mousseuse ! ) 

 

 

 

 

Montage

Une fois que les choux sont cuits, à l'aide d'une douille fine, faire un trou sur le fond. 

Mettre la crème pâtissière dans une poche à douille et fourrer les choux jusqu'à ce que l'on sente qu'ils grossissent.

 

 

 

 

.

un peu comme...

Partager/Marquer

Culino Versions : des pains à la vapeur

Avec cette recette de petits pains à la vapeur pour la Culino Versions de janvier, je reviens enfin poster quelques recettes. Le rythme ne sera pas tout de suite le même qu'avant car je n'ai pas récupéré complètement l'usage de mon bras droit. Et même si l'utilisation de la spatule et autres ustensile de cuisine me permet de me remuscler, il faut tout de même que je fasse attention !!

 

 

Pour ce premier mois de l'année 2012, l'équipe de Culino Versions a proposé de travailler sur la cuisson à la vapeur et en papillotes. J'ai choisi d'illustrer ce thème par la confection des petits pains à la vapeur proposés par Christophe Berg dans son excellent ouvrage "Rice Cooquer, pour tout cuisiner" aux éditions La Plage, collection Les toqués du bio.

Christophe Berg propose d'utiliser des flocons d'avoine. J'ai choisi de les remplacer par des flocons de sarrasin et d'ajouter un peu de sel. De même, l'auteur utilise du yaourt de soja nature mais en l'absence de cet ingrédient dans mon réfrigérateur, j'ai choisi de le remplacer par de la crème de soja légèrement diluée à l'eau… Et il n'y a pas de sel dans la recette originale…

 

 

 

 

Pains de sarrasin à la vapeur (4 pains)

 
100g de flocons de sarrasin
90g de crème de soja
10g d'eau
1/4 càc de sel

 

Mélanger la crème de soja avec l'eau. Ajouter les flocons de sarrasin et le sel puis mélanger afin de former une boule de pâte. Laisser reposer 10 à 15 minutes.

 

Au bout de ce laps de temps, mettre la boule dans un film alimentaire et l'aplatir pour forme une galette d'environ 1,5 à 2 cm d'épaisseur. Couper la galette en quatre et déposer les morceaux dans le panier cuit vapeur du rice coocker en faisant attention que tous les trous ne soient pas bouché. Verser 500 ml d'eau dans la cuve, déposer le cuit vapeur sur la cuve et fermer avec le couvercle. Mettre en route. Une fois la cuisson terminée, laisser le panier durant encore 10 minutes sur la cuve. 

 

La cuisson devrait normalement durer environ 30 minutes. Au bout de ces 30 minutes, mon rice coocker ne sait pas arrêter. J'ai continué la cuisson pendant encore 10 minutes et j'ai alors stoppé manuellement en laissant tout de même pendant encore 10 minutes sur la position maintien au chaud. Les pains étaient parfaits !

 

 

 

 

Ces petits pains sont parfaits pour un quatre heures avec de la confiture !!

 

Et si vous êtes intéressés par ce type de cuisson pour le pain, vous pouvez aller lire ou relire mon article sur des petits pains à hamburger : ICI !

 

.

un peu comme...

Culino Versions : la charlotte

Le projet Culino Versions fonctionne vraiment très bien et il y toujours énormément de personnes à répondre à l'appel des Culino Girls ! Et j'en suis ravie ! Pour cette troisième version le thème était sucré avec la charlotte.

 

 

J'ai déjà vu de nombreux billets avec des charlottes plus étonnantes les unes que les autres comme celle très stylée de Cenwen, la gourmande de Kinou ou encore de Christelle avec ses oursons. La mienne n'est pas de celle la. D'abord parce que c'est la première fois que je réalise une charlotte et ensuite parce qu'il me fallait faire avec mes contraintes habituelles : sans gluten et sans lactose. J'ai d'abord pensé à faire moi même les biscuits cuillères mais au vue d'un mois d'octobre relativement chargé je me suis rabattue sur une génoise que je savais ne pas pouvoir rater.

Quant au fourrage de cette charlotte, je ne vous surprendrais pas si je vous annonce qu'il y a de la pomme. Je suis un peu déçue de ma pomme d'ailleurs. J'aurais voulu qu'elle soit caramélisée mais je crois bien que j'ai mis trop de beurre dans la poêle. Ce n'est pas très grave car c'était bon mais je voulais une moitié fondante avec la mousse au chocolat et une autre plus croquante avec des pommes caramélisées. Ce sera pour une autre fois !

 

 

 

 

Charlotte à la mousse au chocolat et à la pomme

 

La génoise

80g de farine de maïs
1g de gomme de guar (mais je pense que ce n'était pas nécessaire)
80g de sucre complet
4 œufs

 

Séparer les blancs des jaunes d'œufs. Mélanger les jaunes d'œufs avec le sucre et battre jusqu'à ce que l'ensemble change de couleur et devienne bien jaune. Avec le sucre complet, le mélange ne mousse pas mais il change quand même. Ajouter la farine / gomme de guar passées au tamis et mélanger bien. Ajouter enfin les blancs d'œufs montés fermement en neige. 

Verser la préparation sur une plaque de pâtisserie recouverte d'une feuille de papier sulfurisé et enfourner dans un four chaud à 180°C pendant 14mn.

Une fois la cuisson terminée, renverser la plaque sur un torchon humide et sur lequel on verse préalablement un peu de sucre.

Lorsque la génoise à refroidie il faut la découper pour mouler le moule à charlotte. Avec ma plaque, il manquait un peu de pâte pour fermer la charlotte. Mais lorsque l'on démoule, ça ne se voit pas…

 

 

La mousse au chocolat noir

200g de chocolat noir
6 œufs
1 càs de sucre complet

 

Mettre les 200g de chocolat noir à fondre au bain marie. Séparer le blanc des jaunes d'œufs et monter les premiers fermement en neige.

Battre légèrement les jaunes d'œufs avec la cuillère à soupe de sucre. Une fois le chocolat fondue et un peu refroidie, le verser sur les jaunes et mélanger vigoureusement. Pour finir ajouter les blancs en neige et laisser refroidir.

Il y aura trop de mousse au chocolat pour la charlotte. Ce n'est pas grave car c'est bon aussi comme ça bien évidemment !

 

Les pommes

3 pommes de Caleville
3 càs de sucre complet
2 pincées de sel
1 càc de cannelle
beurre végétale

 

Nettoyer et évider les pommes puis les couper en petits cubes. Les mettre à cuire dans une poêle légèrement graissée au beurre végétal. Ajouter le sucre et la cannelle et laisser chauffer jusqu'à ce que les pommes soient cuites.

 

Le montage

Une fois le moule préparé avec la génoise, verser la mousse au chocolat jusqu'à un peu plus que la moitié de celui-ci. Ajouter les pommes et poser par dessus le reste de la génoise… Poser une petite assiette sur le haut et un poids. J'ai mis deux pots de beurre végétal. 

Laisser au réfrigérateur pendant 20 heures avant de servir… Oui c'est long…

 

.

un peu comme...

Culino Versions : la fougasse salée

C'est la fin du mois et il est temps de vous présenter ma fougasse salée sans gluten pour la Culino Versions de ce septembre 2011 !!

 

 


 

Pour cette recette je n'ai absolument pas innover. J'ai choisi de vous proposer la version de la fougasse sans gluten de Flo Makanai. 

Elle propose sur son blog, que vous pouvez découvrir ICI, des recettes pour les intolérants au gluten, au lait mais aussi à d'autres allergènes et on peut aussi y trouver de nombreuses recettes de pain !! 

 

 

J'ai donc choisi de piocher dans son livre la recette de la fougasse sans gluten : Flo Makanai, les intolérances alimentaires, cuisiner gourmand autrement, éditions Anagramme, 2011, 127 pages. C'est pourquoi vous retrouverez les mots de Flo Makanai dans la description de la recette.

Dans cet ouvrage, on ne trouve pas que des recettes de cuisine, mais une mine d'informations sur les intolérances alimentaires et comment en contourner les difficultés !  Et puis il y a un article que j'aime bien sur son blog que vous pouvez lire ICI.

 

 

Fougasse aux tomates séchées

Pour la pâte :

40g de fécule de pomme de terre
160g de fécule de manioc
120g de farine de riz complet
80g de farine de sarrasin
270g d'eau
1càs de graines de lin moulues
levain de sarrasin

 

Pour la garniture

250g de tomates séchées
4g de sel
2càs d'huile d'olive
1 branche de romarin frais

 

Mélanger les farines, ajouter les graines de lin, le levain de sarrasin (ou une autre levure à boulanger), l'eau et mélanger.

Ajouter les tomates séchées découpées en petits morceaux, le sel, l'huile d'olive et les feuilles de romarin.

Huiler une plaque de pâtisserie et verser la pâte dessus. L'étaler et faire cinq entailles.

Enfourner la plaque au milieu du four avec un bol d'eau.

Allumer le four à 60°C pendant 1 minute, éteindre le four et laisser passer 45 minutes. AU bout de ce temps, rallumer le four à 230°C et laisser cuire 25 à 30 minutes. Au bout de ce temps, la fougasse doit être dorée et sonner creux.

.

un peu comme...

Culino Versions : le brownie

J'aime bien les projets participatifs où il n'y a rien à gagner où l'idée est juste de se faire plaisir et de faire des rencontres culinaires. Il y a le Tour du Monde en Bento, dont la prochaine escale aura lieu le lundi 29 août au Portugal, et il y a maintenant aussi Culino Versions.

 


 

Pas besoin de blog pour participer à Culino Versions, il vous faut juste l'envie de partager votre version de la recette du mois. Mais ce peut être aussi la version d'un ou d'une ami-e, celle de la famille ou celle d'un livre. Il suffit là encore de rendre à César ce qui est à lui et de préciser d'où vient la recette de base !!

Si vous voulez en savoir plus, je vous recommande d'aller jeter un œil sur le site et notamment sur les règles de bases ICI sans oublier de regarder aussi quelques utiles rappels par !


Thème du mois d'août : le brownie !

 

Je crois bien que je n'avais jamais vraiment réalisé de brownie alors comme je le fais en général dans ces cas là, je vais regarder mon livre de cuisine de référence, celui où il y a toutes les bases de recettes d'indiquées. Je crois bien que c'est mon premier livre de cuisine… Je l'aime bien parce qu'il est à spirales et qu'on peut donc le laisser ouvert sans mettre de marque page. Les pages sont en papier bien épais qui ne craint pas trop les tâches et les liquides…

Marie-Claude Bisson, Bien cuisiner, du marché à votre table, 800 recettes, éditions Solar, 2000, 495 pages.

La recette du brownie se trouve à la page 404. Et je n'ai pas vraiment suivi la recette mais au moins j'avais une idée des ingrédients de base !!



 

Brownie au sarrasin

160g de chocolat noir à 80%
10g de lait de soja
75g de beurre végétal
1 pincée de sel
50g de graines de sarrasin
100g de farine de sarrasin
150g de sucre complet
3 œufs

 

Torréfier les graines de sarrasin dans une poêle non graissée. Laisser torréfier jusqu'à ce que les graines brunissent.

D'une part faire fondre le chocolat noir avec le lait de soja, le beurre végétal et la pincée de sel. Une fois le mélange fondu, ajouter hors du feu la farine de sarrasin.

D'autre part mélanger vigoureusement les œufs avec le sucre jusqu'à ce qu'il soit bien mousseux (je fais cette partie là avec le robot pour avoir un mélange bien mousseux).

Ajouter ensuite la préparation œufs/sucre à la préparation au chocolat et mélanger. Ajouter enfin les graines de sarrasin préalablement torréfiées.

Verser la préparation dans un moule, d'une vingtaine de centimètre de côté, recouvert d'une feuille de papier sulfurisé et enfourner dans un four chaud à 170°C pendant 18 minutes.

.

un peu comme...