Category Archive:sans gluten

bento escale au Royaume-Uni et surtout en Écosse

Aujourd'hui nous nous retrouvons au Royaume-Uni. Le Royaume-Uni est composé de quatre parties, pays, régions que sont l'Angleterre, le Pays de Galles, l'Irlande du Nord et l'Écosse. C'est d'ailleurs là que j'ai choisi de poser mon bento. Cette escale est l'occasion de regarder encore et encore les photos du voyage que j'ai fait cette année en Écosse. C'était un voyage sous le thème de l'amitié, de Walter Scott du haggis et du whisky….

Ce bento est relativement simple et les recettes sont tirées de l'ouvrage d'Anne Martinetti, Alimentaire mon cher Watson, dont je vous avais déjà parlé ICI.

 

Dans ce bento il y a donc du haggis accompagné d'une purée de topinambour, d'une autre purée de panais et de tranches de navets. Traditionnellement le haggis est accompagné de neeps and tatties soit une purée de pommes de terre et une purée de rutabaga. Pour le dessert, j'ai fait quelques gâteaux au sarrasin dont la recette provient toujours du livre d'Anne Martinetti.

Le haggis c'est donc la fameuse panse de brebis farcie écossaise. Mais en fait, rien n'oblige à utiliser la panse de brebis et lorsque j'étais en Écosse, les restaurants proposaient des haggis sans son enveloppe. Celle ci sert en fait  seulement de contenant tout comme les boyaux pour l'enveloppe du boudin noir.


J'ai donc fait mon haggis en terrine.

Le haggis est normalement fait à base d'avoine et d'abats de brebis. Pour remplacer l'avoine, j'ai utilisé un mélange de farine de sarrasin et de farine de châtaigne qu'il faut griller. Quant aux abats de brebis, j'ai réussi à trouver deux cœurs d'agneaux, deux rognons d'agneaux et pour le foie, j'ai utilisé du foie de veau.

 

Je profite de cette escale au Royaume-Uni pour vous montrer une mosaïque de mes photos de voyage en Écosse !

 

Lorsque j'ai séjourné en Écosse, je crois que nous avons du goûter à trois haggis différents… J'aime donc le haggis et j'aime aussi beaucoup les gâteaux au sarrasin mais ce que je préfère encore chez les écossais, c'est sans nul doute, leurs whiskies….

 

Avec mes ami-e-s, nous avons visité deux distilleries : celle de Talisker sur l'île de Skye et celle de Glen Ord, près du Loch Ness. Le Talisker est sans doute mon whisky préféré et la visite de la distillerie ainsi que la vue de son environnement a été une expérience extraordinaire !! Nous avons ensuite visité la distillerie de Glen Ord qui produit le Singleton. Je n'avais jamais goûté ce whisky et je n'en boirai sans doute jamais plus… D'une part parce que je ne le trouve pas à mon goût et d'autre part, parce qu'il n'est pas commercialisé en France. Il a plutôt été créé pour le marché asiatique. Nous ne sommes pas allés visiter Glen Ord pour son whisky mais plutôt pour son grenier… En effet, la plupart des distilleries d'Écosse ne produise pas leur orge. Celui-ci est en fait essentiellement produit à Glen Ord puis il est distribué aux distilleries qui vont lui donner un caractère propre à leur région.

Il existe trois sortes de whiskies : le whisky malt, le whisky de grains et les blend…

Le whisky malt, à base d'orge, qui est distillé à l'aide d'un alambic, est à mon avis le meilleur. Le whisky de grains, à base de blé, est fait  selon la technique de la distillation continue et il est rarement vendu tel quel. Il est bien souvent utilisé pour faire les whiskies blend qu'on trouve le plus souvent. Ces blend sont des assemblages de whiskies malts et de whiskies de grains. L'âge du produit qui est donné sur ces bouteilles indique l'âge du plus jeune des whiskies qui entrent dans sa composition. Donc une bouteille de blend étiquetée 8 ans peut très bien contenir un whisky malt de 12 ans…

 

Vous pouvez retrouvez la carte ICI

 

Il existe cinq régions productrices de whiskies. Les régions côtières du centre ouest et du nord est (non indiquées sur la carte), les Lowlands avec Edimbourg, Les Higlands, le Speyside (la région la plus productrice) et l'île de Skye et l'île d'Islay. Ces whiskies ont des types très différents et assez facilement reconnaissables. Un whisky tourbé, fumé et/ou iodé de l'ouest comme  un Lagavulin d'Islay ne peut se confondre avec ceux plus fruitées du Speyside comme un Knochando. Ceux que je préfère viennent essentiellement des îles et de la région côtière de l'ouest.

J'ai aussi eu l'occasion de goûter plusieurs whiskies malt que je n'avais jamais vus en France :

- Benromach ( Speyside) : agréable, fruité et légèrement tourbé.

- Talisker 57° North (île de Skye) : comme son nom l'indique il est à 57°, la latitude de la distillerie… Et il pique un peu !! Il est excellent et on retrouve tout le caractère de Talisker. Il est tourbé et légèrement salé et surtout son goût reste longtemps en bouche.

- Singleton (Speyside) : il n'est pas mauvais mais je ne lui ai pas trouvé de caractère…

- Auchentoshan 12 ans (Lowlands – Glasgow) : agréable et frais.

- Mortlach 16 ans (Speyside) : très agréable et très doux. C'est sans doute le whisky que j'ai préféré durant notre séjour.

- Tobermory 10 ans (île de Mull) : whisky très agréable et fruité.

- Jura 12 ans (île de Jura) : un whisky encore une fois assez agréable.

 

 

 

Voici une partie de ma cave et celle des ami(e)s avec qui je suis partie en Écosse. Nous préférons incontestablement les whiskies tourbés mais nous avons goûté aussi des whiskies qui ne viennent pas d'Écosse comme l'Amrut, un malt indien assez tourbé et quelques whiskies malt japonais. Autant j'ai apprécié l'Amrut, autant les whiskies japonais ne passent pas… Et pourtant le pur malt black de Nikka est très tourbé…  Maintenant les deux whiskies que je préfère sont le Talisker distilled et l'Oban Distilled…. Ceux sont des whiskies tourbés, amples et charpentés et surtout leur goût reste longtemps en bouche. Lorsque l'on boit ces whiskies, il n'y a pas tout de suite la brûlure de l'alcool, il y a surtout le goût….

L'un de mes meilleurs souvenirs est sans doute la rencontre d'un tenancier de bar, situé à coté du Loch Ness, très amoureux de whiskies. Nous avions mangé un excellent saumon et un délicieux haggis et à la fin du repas, ce monsieur nous a proposé de nous faire goûter de la fine de Talisker. Il s'agit en fait d'un Talisker tout juste sorti de l'alambic. Il est donc encore blanc et à 70°C…. Oui 70°C…. Je vous rassure nous avons seulement trempé nos lèvres dans le petit verre qu'il nous a servi. Et bien si l'alcool est évidemment très présent, il y avait déjà le goût très fort du Talisker….

 

Et maintenant que je vous ai bien saoulé avec mes histoires de whiskies, j'aimerai bien savoir qui nous a suivis pour cette escale ? Il y a donc Trotine, Diana , Estellecalim, July, Ktia, novei, ktycat, norethrud et Pipaw qui de Londres pense à nous.

un peu comme...

Partager/Marquer

petit déjeuner à Belfort

Je suis enfin de retour de Belfort…. La semaine a été très chargée et alors que je voulais écrire un billet sur mes petits déjeuners et sur mon potager, je n'ai pas trouvé le temps… De plus la connexion internet de l'hôtel laissait assez à désirer… En fait elle n'était pas très rapide avant 23h00…
Donc voilà les explications de mon absence de ces derniers jours… Mais j'ai tout de même pensé à vous puisque j'ai pris des photos de mon petit déjeuner et des photos de mon travail en pensant vous les montrer !!!
 
Alors tout d'abord, voici deux photos faites avec le microscope métallographique !!
 
 
 
 
Ici c'est une ferrite aciculaire… Cet échantillon date du 2nd siècle après Jésus-Christ.
 
 
 
Et ici une ferrite granulaire maclée dans un échantillon médiéval daté des 14-15ème siècles.
 
Donc pour vous résumer ma semaine, j'ai découpé, photographié, décrit et mis en résine mes échantillons le lundi. Mardi et mercredi je les ai poli et à partir de jeudi j'ai fait du microscope avec encore un peu de polissage le jeudi et vendredi matin. Les journée commençaient à 7h30 et finissaient à 20h00 au laboratoire… Et après je continuais à bosser dans ma chambre d'hôtel en lisant des articles sur la métallurgie… De longues journées mais tellement riches !! Bref encore une fois je suis super contente de ce séjour !!
 
Donc voilà ce petit déjeuner
 
 
Plutôt que de prendre le petit déjeuner à l'hôtel, je préfère prendre ma bouilloire et me le préparer moi même (j'ai toujours une bouilloire avec moi en déplacement…). J'accompagne mon thé noir de Ceylan avec un bol de yaourt nature, de graines et de fruits.
 
 
 
C'est un mélange de sarrasin et de miel tout prêt auquel je rajoute des noisettes, des graines de tournesol, des graines de courge et des raisins secs. Si Cooking Kitten accepte ma participation, je vais proposer ce petit déjeuner pour son concours "autour du Brunch". Si vous aussi vous voulez participer, vous pouvez lui envoyer vos participations jusqu'au 27 juin !!
 
 
 
Voici à quoi ressemble le paquet de la base de mon petit déjeuner. C'était vraiment très bon et réconfortant comme petit déjeuner !! Je repars en mission en déplacement à partir du 21 juin jusqu'au 9 juillet et tout le mois d'août. Je serais hébergée en foyer de jeunes travailleurs et je sais déjà que je vais me préparer ce petit déjeuner avec plaisir !!
 
 
Petit déjeuner dans un bocal d'1,5 litre
750 cl de crostola
150 cl de graines de courge
150 cl de graines de tournesol
150 cl de raisins secs
150 cl de noisettes
 
Hacher légèrement les noisettes et mélanger les avec les graines de courges, de tournesol et les raisins secs. Ajouter le crostola et mélanger avec la première préparation. Verser dans le bocal.
 
 
Mais finalement ce qui est vraiment agréable lorsque l'on part… C'est de rentrer….
 
 
…. Et de découvrir dans le pré un troupeau de veaux normands en train de paître gentillement sous le soleil !!
 
 

un peu comme...

carte postale du Maroc

nol de nol post on janvier 13th, 2010
Posted in bento, sans gluten, sucrée Tags: , ,
Aujourd'hui j'ai rendez-vous au Maroc. J'arrive donc enfin à rejoindre les voyageuses Diana, Kara et les ami(e)s bentophiles pour cette escale au Maroc !!
 
 
 
L'art culinaire marocain m'est assez étranger. Pour moi, cela évoque des épices, des tajines et pleins de petits desserts et le thé à la menthe… Image d'Epinal… Sans doute !
 
Avec cette escale, j'ai finalement découvert une cuisine très riche et beaucoup plus élaborée que ce que j'ai l'habitude de faire… J'ai découvert aussi qu'au moins deux cuisines sensiblement différentes cohabitaient au Maroc : la cuisine marocaine et la cuisine berbère. J'ai donc voulu essayer de marier ces deux goûts dans ce bento.
 
 
 
Pour la cuisine berbère, j'ai donc réalisé un roulé aux lentilles dont vous trouverez la recette ici . J'ai eu beaucoup de mal à rouler la préparation mais je pense que j'aurai du faire cuire la pâte un peu plus longtemps. Mais même si mon roulé n'était pas très présentable, j'ai trouvé que le goût, la texture et la couleur étaient excellentes !! C'est un plat que je referais !!
 
 
 
Pour la cuisine marocaine, j'ai envisagé un moment de faire des pastelles et des boulettes de sardines. Mais quand j'ai voulu me lancer je me suis aperçu qu'une partie de mes ingrédients dont les épinards était partie dans le roulé… Mais j'ai mis les recettes de côté et je vais les tester parce qu'elles me tentent beaucoup !! J'ai donc fait une salade de fleurs de betteraves et des batbouts Miffy…
 
 
 
Les batbouts sont des petits pains cuits à la poêle. Je mettrais prochainement la recette en ligne.
J'adore faire le pain, je ne pouvais donc passer à côté de cette façon de faire. Je les ai customisés en Miffy pour mon bento mais j'en ai fait aussi quelques uns ronds….
 
 
 
Et je ne pouvais clore ce voyage sans un dessert !! C'est donc par un biscuit aux amandes au cœur de noisettes que j'ai fini cette escale gourmande !!
 

Biscuits aux amandes au cœur de noisettes (20 biscuits)
 
150g de poudre d'amande
70g de sucre glace
3 petits œufs
des noisettes
 
Mélanger la poudre d'amande et le sucre glace. Ajouter 2 jaunes d'œufs et 1 œuf complet et mélanger jusqu'à obtenir une pâte homogène. Prendre un peu de pâte dans la main et rouler une boule. Rouler là dans un peu de sucre glace, aplatir la boule et placer au milieu une noisette.
Faire cuire dans un four chaud à 200°C pendant 15mn.
 
 
Edit de 17h09… J'avais noté dans ma tête la date du 13 janvier pour l'escale au Maroc et bien en fait il va falloir que je patiente car mes petites camarades n'arriveront que le lundi 18 janvier… Ca va me laisser le temps de visiter le coin, de faire les pastelles et les boulettes de sardines !!
 
 

un peu comme...