Category Archive:sucrée

bourdin aux pommes de Calville

Le bourdin est une spécialité normande. Ici on dit qu'elle ne doit se faire qu'avec des pommes de Calville, les meilleurs pommes qui soient !! En tout cas c'est ce qui se dit par chez moi…

Le bourdin c'est donc une sorte de tarte aux pommes de Calville assez grossière. Il suffit juste de couper grossièrement la pomme en quartier puis les quartiers en deux ou trois morceaux et de les jeter sur une pâte brisée. Il n'y a normalement pas besoin de plat car il faut faire des trottoirs assez larges pour les rabattre en partie sur les pommes… 

Si vous suivez ce lien par ICI, vous trouverez quelques articles de journaux au sujet du bourdin.

À cette époque de l'année on trouve une multitude de bourdins dans les boulangerie de la région. Et je ne peux plus en manger… Heureusement pour moi, j'ai un pommier à Calleville dans le pré !! Je peux donc multiplier les bourdins et en manger tous les jours !!!

 

 

bourdin aux pommes (pour un moule à tarte de taille normale…)

 

pâte brisée sans gluten sans lait

100g de farine de riz complet
100g de fécule de tapioca
2 càs de graines de lin moulues
2 càs de sucre complet
1 pincée de sel
150g de beurre végétal
2 càs d'eau

 

garniture

5 pommes de Caleville découpées grossièrement
4 càc de miel liquide du gentil voisin

 

Préparer la pâte brisée en mélangeant les farines, les graines de lin moulues, le sucre complet et le sel. Puis ajouter le beurre végétal et si besoin ajouter un peu d'eau.

Étaler la pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie entre deux feuilles de papier sulfurisé. La pâte sans gluten est collante et ne s'étale pas bien si on pose directement le rouleau à pâtisserie dessus. Déposer la feuille avec pâte étalée dans un moule à tarte.

Faire préchauffer le four à 210°C en enfourner pour 15 minutes la pâte pour la précuire. 

Découper grossièrement les pommes de Calville en enlevant les pépins et en laissant la peau. Une fois la pâte précuite légèrement mettre les pommes sur la pâte, verser le miel liquide du gentil voisin par dessus et réenfourner pour 45 minutes à 210°C.

 

 

 

pomme

un peu comme...

Partager/Marquer

Culino Versions : le brownie

J'aime bien les projets participatifs où il n'y a rien à gagner où l'idée est juste de se faire plaisir et de faire des rencontres culinaires. Il y a le Tour du Monde en Bento, dont la prochaine escale aura lieu le lundi 29 août au Portugal, et il y a maintenant aussi Culino Versions.

 


 

Pas besoin de blog pour participer à Culino Versions, il vous faut juste l'envie de partager votre version de la recette du mois. Mais ce peut être aussi la version d'un ou d'une ami-e, celle de la famille ou celle d'un livre. Il suffit là encore de rendre à César ce qui est à lui et de préciser d'où vient la recette de base !!

Si vous voulez en savoir plus, je vous recommande d'aller jeter un œil sur le site et notamment sur les règles de bases ICI sans oublier de regarder aussi quelques utiles rappels par !


Thème du mois d'août : le brownie !

 

Je crois bien que je n'avais jamais vraiment réalisé de brownie alors comme je le fais en général dans ces cas là, je vais regarder mon livre de cuisine de référence, celui où il y a toutes les bases de recettes d'indiquées. Je crois bien que c'est mon premier livre de cuisine… Je l'aime bien parce qu'il est à spirales et qu'on peut donc le laisser ouvert sans mettre de marque page. Les pages sont en papier bien épais qui ne craint pas trop les tâches et les liquides…

Marie-Claude Bisson, Bien cuisiner, du marché à votre table, 800 recettes, éditions Solar, 2000, 495 pages.

La recette du brownie se trouve à la page 404. Et je n'ai pas vraiment suivi la recette mais au moins j'avais une idée des ingrédients de base !!



 

Brownie au sarrasin

160g de chocolat noir à 80%
10g de lait de soja
75g de beurre végétal
1 pincée de sel
50g de graines de sarrasin
100g de farine de sarrasin
150g de sucre complet
3 œufs

 

Torréfier les graines de sarrasin dans une poêle non graissée. Laisser torréfier jusqu'à ce que les graines brunissent.

D'une part faire fondre le chocolat noir avec le lait de soja, le beurre végétal et la pincée de sel. Une fois le mélange fondu, ajouter hors du feu la farine de sarrasin.

D'autre part mélanger vigoureusement les œufs avec le sucre jusqu'à ce qu'il soit bien mousseux (je fais cette partie là avec le robot pour avoir un mélange bien mousseux).

Ajouter ensuite la préparation œufs/sucre à la préparation au chocolat et mélanger. Ajouter enfin les graines de sarrasin préalablement torréfiées.

Verser la préparation dans un moule, d'une vingtaine de centimètre de côté, recouvert d'une feuille de papier sulfurisé et enfourner dans un four chaud à 170°C pendant 18 minutes.

.

un peu comme...

biscuits au résidu de lait d’amande

Cette journée s'achève avec de bonnes nouvelles et je vais donc enfin pouvoir vous livrer une nouvelle recette.

Oui la journée a été un peu bousculée par Thelma et Gitane. Gitane est la chienne des voisins. Elle est très gentille mais elle aime aussi jouer avec les poules. Et après avoir essayé de croquer Louise ce dimanche, qui fut sauvée in extremis par la courageuse AnneC, elle a tenté de remettre ça avec Thelma aujourd'hui…

Donc ce midi, il ne restait de Thelma que trois plumes… Et en fin d'après-midi, en allant visiter ma voisine, Thelma s'est montrée toute tremblotante, cachée derrière le figuier !! Il a fallu ensuite la reconduire à la maison et là ce fut un grand moment de cache-cache dans les orties…

 

 

Maintenant que tout est rentré dans l'ordre, je peux donc vous donner une petite recette que j'ai réalisé à partir du résidu que produisent les amandes lorsque l'on en fait un lait végétal.

 



 

biscuits au résidus de lait d'amande

113g de résidu de lait d'amande
113g de poudre d'amande
50g sucre complet
1cl huile de pépins de raisin
 

Mélanger tous les ingrédients et à l'aide d'une cuillère, déposer des petit tas sur une plaque recouverte d'une feuille de papier sulfurisé.

Aplatir chaque petit tas à l'aide du cul d'un verre plongé dans le sucre.

Enfourner dans un four chaud à 210°C pendant 15 minutes.

 

un peu comme...

des macarons lyonnais et un sorbet nectarine banane

Ce mois ci, dans le cadre du Club Praline, j'ai choisi de tester une recette de macarons tirée du livre Macaron de Natacha Arnoult aux éditions Solars, collection Nos petits gâteaux, 64 pages.

 

 

Les macarons sont présentés ici dans une création céramique d'AnneC dont je vous parlerais bientôt !



Macarons de Lyon

Pour 40 macarons environ
 
4 blancs d'œufs
250g d'amandes entières mondées
350g de sucre en poudre

 

  • Préchauffez le four à 150°C (th. 5).
  • Broyez les amandes avec le sucre dans un robot. Passez au tamis. Transférez dans un saladier, ajouter les blancs d'œufs et travaillez quelques minutes avec une cuillère en bois pour bien amalgamer le tout.
  • Préparez un bol d'eau pour mouillez vos mains. Moulez les macarons à la main en prélevant une noix de pâte.
  • Disposez-les sur une plaque de pâtisserie recouverte de papier sulfurisé, enfournez et faites cuire 20 minutes environ, jusqu'à ce que les macarons soient légèrement dorés.
 
Conseil : vous pouvez ajouter 1 cuillerée à café d'extrait de vanille liquide.
 
 
 

Mon avis

J'ai préparé ces macarons avec du sucre complet ce qui donne un goût assez prononcé que j'aime mai qui estompe totalement la vanille.

Le seul reproche que j'aurai à faire concerne le tamisage de la préparation… J'ai commencé à passé les amandes et le sucre broyés au tamis et j'ai vite arrêté… En effet, si je continuais, je perdais la moitié de mon mélange… Alors soit mon tamis est trop fin… Soit il ne faut pas passer au tamis, ce que j'ai fait !

Si on omet ce petit problème, cette recette est pas mal du tout ! Et c'est même vraiment très sympa, rapide et facile à faire. Et puis ça permet de frimer en disant que OUI on sait faire des macarons !!

 

 

Et pour le sorbet qui a en partie accompagné ces macarons voici la recette maintenant !! J'ai préparé ce sorbet en suivant exactement la recette que propose Kaderick ICI ! J'ai seulement remplacé les pêches par 750g de nectarine et 2 bananes et versé un filet de douceur de sureau noir et framboise par dessus dont vous pouvez retrouver la recette ICI. Pour le reste, il n'y a qu'à suivre pas à pas la recette de Kaderick et de verser dans des moules individuels pour un démoulage plus facile et une présentation différente de la boule de glace !!

 

un peu comme...

glace à la noisette

En ce moment j'ai envie de glace… Je n'ai pas envie de sorbet, j'ai envie d'une glace au lait avec cette texture si particulière, si fondante, si épaisse…

Du coup cette période n'est pas facile…. Heureusement, il y a le livre de Karen dont je vous ai déjà parlé ici. Dans ce livre on trouve une ribambelle d'astuces pour ne pas mettre de lait dans une glace et avoir tout de même une texture ultime de glace !!!

J'ai donc fait une glace.

Cette glace est prête depuis quelques jours. J'en ai déjà mangé mais j'attendais le bon jour pour en faire une photo. Le soleil n'est pas très présent en ce moment et comme je voulais participer au concours de Loul de photos gourmandes, je ne pouvais décemment pas prendre cette photo sous la pluie. Quoique une glace sous la pluie, ce pourrait être aussi sympathique. Mais je n'avais pas envie de sortir dehors sous la pluie. J'ai donc attendu le soleil !!

 



(photo retenue pour le concours Loul !)

 

Glace à la noisette

200g de purée de noisettes
200ml de lait d'amande
100g de sucre complet
1 poignée de noisettes
 
Dans un blender, mélanger la purée de noisette, le lait d'amande et le sucre complet. Découper les noisettes grossièrement et ajouter les dans le blender. Mixer encore juste un peu.
Verser la préparation dans une sorbetière et mettre en route. Pour la mienne, une Kenwood, c'est 30 minutes à petite vitesse.
 
Hop c'est prêt ! Si vous ne mangez pas tout en une fois, il suffit de mettre la glace dans un pot fermé et de le placer dans le congélateur.
 
 
 
 
Et pour voir toutes les photos gourmandes du concours, il faut cliquer ICI !
 
 

un peu comme...