œufs en meurette

post on mars 14th, 2012
Posted in salée Tags: , , ,

L'année 2012 est bien entamée désormais et pourtant je vous présente mon premier essai culinaire de l'année dans le cadre du Club Praline pour les éditions Solar !! Et je vais commencer cette première critique par le test des œufs en meurette. La recette est tirée du livre Cocottes et Mijotés & Co, collection Instants Gourmands, éditions Solar.

 

 

J'ai profité de cette recette pour utiliser les œufs de mes charmantes poulettes Thelma et Louise et j'utilise également ce billet pour vous rappeler qu'il vous reste encore une journée (15 mars) pour vous inscrire au Culino Versions de mars sur les oeufs !! C'est par ICI

 

 

 

œufs en meurette

4 personnes – Préparation 30 min – Cuisson 25 min

 

4 œufs
100g de lardons fumés
2 poireaux
2 carottes
2 branches de céleri
2 oignons blancs
1 brin de thym
2 feuilles de laurier
2 clous de girofle
1/2 càc de grains de poivre mélangé
75cl de vin rouge
1 cac de fécule de pommes de terre
2 càs d'huile d'olive
sel, poivre

 

  • Rincez, essuyez et pelez les légumes. Coupez-les en petits bâtonnets.
  • Faites-les revenir 2 min dans une cocotte à l'huile d'olive avec les oignons, les herbes, les lardons et les épices. Salez, poivrez. Verser le vin rouge, laissez réduire de moitié, puis ajouter la fécule de pommes de terre diluée dans 2 cuillerées à soupe d'eau tiède. Laissez mijoter.
  • Portez une grande casserole d'eau à ébullition. Pochez les œufs un à un, en les laissant cuire 3 min. Égouttez-les sur du papier absorbant.
  • Servez aussitôt sur un lit de sauce au vin bien chaude.

 

 

 

Mes modifications

J'ai utilisé mon wook en fonte plutôt qu'une cocotte. Ce qui est un peu contraire à l'esprit du livre mais la cocotte servait à autre chose ce jour là.

 

Mon avis

Hormis le temps de cuisson indiqué que je trouve bien trop court (ma cuisson a bien duré 45 minutes), je trouve cette recette excellente et très facile à faire !! J'ai réalisé pour la première fois des œufs pochés et ce ne sera pas la dernière !!

 

Astuce 

J'ai utilisé une passoire à frite pour récupérer les œufs dans l'eau bouillante ainsi que pour l'écumer au fur et à mesure que du blanc s'effilochait dans l'eau.

.

un peu comme...

Partager/Marquer

Culino Versions : des choux à la crème praliné

Ce mois ci, Culino Versions nous propose de jouer avec la pâte à choux.

 

 

Depuis que j'ai découvert que faire la pâte à chou sans gluten et sans produit laitier était d'une facilité déconcertante, je ne me lasse pas d'en faire. Je fais souvent des chouquettes parce que c'est assez rapide à faire et que ça se mange tellement bien !!

 

Je vous redonne la recette des choux mais c'est toujours la même que j'utilise, que ce soit pour les chouquettes, les éclairs ou les choux salés (sauf que je remplace le sucre par un peu de sel) !

 

 

 

 

Les choux

 

250g de lait d'amande
8g de sucre
3g de sel
100g de beurre végétal
5 gros œufs
150g de farine de riz
3g de gomme de guar
 
 

Mélanger la farine de riz  et la gomme de guar puis tamiser.

Dans une casserole verser le lait d'amande, le sucre et le sel puis le beurre végétal. Faire bouillir et ajouter la farine/gomme de guar très rapidement. Continuer la cuisson 2-3 minutes pour bien dessécher la pâte.

Verser la pâte dans un bol, ajouter les œufs entiers et mélanger jusqu'à ce que la pâte soit bien lisse. Laisser ensuite refroidir.

Préchauffer le four à 250°C

Une fois la pâte refroidie, la mettre dans une poche à douille munie d'une grosse douille (ici une douille de 11mm). Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, former les choux à l'aide de la poche à douille.

Enfourner dans le four chaud à 250°C et baisser à 160°C pendant 30 minutes.

 

 

 

pâte praliné

 

400g de noisettes
250g de sucre complet
70g d'eau

 

Pour réaliser cette recette, j'ai suivi les instructions de Pascal Weeks et de Moony_.

Placer les noisettes sur une plaque à pâtisserie et enfourner dans un four chaud à 170°C pendant 10 à 15 minutes. Il faut que les noisettes soient bien torréfiées afin de pouvoir facilement leur ôter la peau. Une fois torréfié, placer les noisettes dans un torchon et frotter le jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de peau sur les noisette.

Dans une casserole, mettre à chauffer le sucre et l'eau, sans mélanger, jusqu'à atteindre 121°C. Il s'agit d'une cuisson dite au petit boulé car si vous n'avez pas de sonde, il est possible de faire tomber une goutte d'eau sucré dans un bol d'eau froide. S'il se forme une boule, c'est que la température est atteinte.

Retirer la casserole du feu et verser les noisettes et bien mélanger. Remettre la casserole sur le feu. Le sucre va recristallisé. C'est normal. Il faut continuer à mélanger jusqu'à ce que le sucre fonde et caramélise de nouveau.

Verser les noisettes caramélisées sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en une seule couche. Attendre que ça refroidisse un peu et casser la plaque.

Il faut maintenant passer les fragments de plaque dans un hachoir pour d'abord les réduire en poudre, puis dans un deuxième temps, transformer cette poudre en pâte. Si vous avez un petit hachoir, il ne faut pas oublier de faire des pauses pour ne pas faire chauffer le moteur et casser le robot.

Pour finir mettre la pâte de praliné dans un pot fermé pour la conservation.

 

 

 

Crème pâtissière au praliné

 
1/2l de lait de noisette
5 jaunes d'œuf
80g de sucre complet
40g de farine de maïs
30g de fécule de maïs
1 pincée de sel
100g de beurre végétal
100g de crème praliné

 

Blanchir les jaunes d'œuf avec le sucre complet puis ajouter la farine et la fécule de maïs.

Faire chauffer le lait de noisette et en verser doucement la première moitié sur le mélange précédent. Lorsque le mélange est bien homogène, verser le tout dans la casserole avec le reste de lait de noisette.

Porter tout doucement à ébullition la préparation sans cesser de mélanger jusqu'à ce qu'elle devienne pâteuse.

Ajouter alors la crème pralinée puis ajouter le beurre en deux fois en mélangeant vigoureusement avec le fouet (ou une fois que le beurre à fondu, verser dans le robot qui fouettera pour rendre la crème bien mousseuse ! ) 

 

 

 

 

Montage

Une fois que les choux sont cuits, à l'aide d'une douille fine, faire un trou sur le fond. 

Mettre la crème pâtissière dans une poche à douille et fourrer les choux jusqu'à ce que l'on sente qu'ils grossissent.

 

 

 

 

.

un peu comme...

bento escale en Islande

Nous revoici lancés pour une nouvelle année du Tour du Monde en Bento ! La fin de l'année 2011 et le début de l'année 2012 n'a pas été facile pour ce voyage avec une escale qui nous a posé de grandes difficultés ! C'était l'Islande…

J'ai bien essayé de trouver des recettes typiquement islandaises mais j'ai eu du mal à en trouver. J'ai donc contourné le problème en remontant dans le passé du pays et à sa découverte au IXe siècle par les vikings. Je suis donc allée chercher des recettes vikings… Oui ce fut plus facile de trouver une recette dite viking qu'une recette islandaise sur le net…

 

Et je vous livre mes sources :

 

Pour ce bento islandais, j'ai réalisé une recette de crevettes glacées au miel, que vous trouverez en suivant le premier lien, accompagné d'une salade de carmines et de pommes de terre.

 

 

 

 

N'ayant pas tout à fait suivie à la lettre la recette des crevettes glacées au miel, et parce que je souhaite la conserver ici, je vais donner la recette des crevettes glacées au miel.

 

 

 

 

Crevettes glacées au miel

 
500g de crevettes roses
2 càs d'huile de pépins de raisin
4 càs de sauce nuoc-mâm
4 càs de miel d'acacia
1 oignon
poivre noir

 

Décortiquer les crevettes et faire une incision sur le dos pour retirer le boyau noir.

Verser l'huile dans un wook ainsi que le miel, le poivre noir moulu et la sauce nuoc-mâm. Ajouter les crevettes et laisser les cuire jusqu'à ce qu'elles soient tendres (environ 5 minutes). Enlever les crevettes et réserver les au chaud. Ajouter l'oignon préalablement haché et laisser réduire la sauce.

Disposer délicatement les crevettes sur un plat et verser la sauce par dessus.

 

 

 

 

Qui a réussit à braver l'alimentation islandaise ?

J'y ai vu tout d'abord Diana et Diana pour une premier tour en décembre, Alain, Pipistrelle, Estellecalim et Trotine, qui comme moi a eu bien du mal à trouver le chemin de l'Islande !!

 

.

un peu comme...

soupe de mâche, pomme de terre et lardons

post on février 20th, 2012
Posted in salée Tags: , , ,

Les jours de neige et de gel sont maintenant derrière nous. Il gèle encore un peu, les matins sont couverts de blanc gelée mais les températures ne descendent pas en-dessous de -3°C. Ce qui n'était pas le cas il y a encore quelques jours… Le problème de ma maison c'est que la buanderie n'est pas du tout isolée et que je stocke les légumes par là. Et les légumes n'ont pas du tout aimé le gel. Les pommes non plus mais le problème d'aujourd'hui ne concerne pas les pommes.

 

Que faire alors de ces légumes qui ont mal supporté le gel ? Une bonne soupe s'impose dans ce cas là !! 

 

La mâche faisait la tête et les pommes de terre étaient congelées à cœur. Tous ces légumes ont adoré faire un plongeon dans l'eau chaude pour me régaler d'une bonne soupe !

 

 

 

 

soupe de mâche, pomme de terre et lardons

 

115g de mâche
2 grosses pommes de terre
150g de lardon
6 grains de poivre blanc
sel à vérifier

 

Faire revenir les lardons dans un petit faitout. Une fois qu'ils sont cuits, réserver la moitié dans un bol et verser la mâche et les pommes de terre coupées en petits dés dessus. Ajouter de l'eau jusqu'à ce que ça recouvre les légumes et le poivre blanc.

Laisser cuire 15 minutes puis mixer.

Vérifier le sel.

Servir en ajoutant des lardons par dessus.

 

 

 

 

.

un peu comme...

whoopie ou… sandwich rillettes de canard et crème de tomates séchées…

Je ne vais pas laisser plus longtemps le suspense planer sur cette recette déguisée / recette déguisée de whoopie or not whoopie !

Ce n'était bien sur pas un whoopie et ce n'est pas non plus une recette sucrée… Derrière cette supercherie se cache en fait un sandwich aux rillettes de canard (maison) et à la crème de tomates séchées. Je n'ai pas fait de bento depuis assez longtemps et j'avais envie de me préparer à ma rentrée en faisant des minis sandwichs qui trouveraient facilement leur place dans un bento…

 

Il y a donc trois préparations à réaliser pour ces mini sandwiches :

- le pain sans gluten aux graines de sésames au wasabi et à la prune ;

- une crème de tomates séchées ;

- des rillettes de canards pour lesquelles je ferais un autre billet.

 

 

 

 

Pour 10 petits pains

 
180g de farine de maïs
70g de farine de riz
5g de gomme de guar
10g de poudre à lever
1 càt de sel
2 càs de graines de sésame au wasabi
2 càs de graines de sésame à la prune
2 càs d'huile d'olive
20cl d'eau tiède

 

Mélanger les farines et la gomme de guar. Ajouter la poudre à lever et bien mélanger puis mettre le sel. Ajouter ensuite les graines de sésame et l'huile d'olive.

Verser l'eau et mélanger rapidement sans faire une pâte trop lisse.

Former les petits pains et les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. 

Enfourner tout de suite, sans laisser de temps de repos, dans un four chaud à 270°C, pendant 18 minutes.

 

La crème de tomates séchées

 
125g de tomates séchées avec son huile
2 gousses d'ail
sel et poivre rouge du Sichuan

 

Éplucher l'ail et mixer tous les ingrédients jusqu'à obtenir une pâte crémeuse.

 

Les rillettes de canard

Je vous en reparlerais plus tard mais vous pouvez utiliser des rillettes du commerce…

 

Montage

Il faut commencer par évider un petit peu les pains pour pouvoir mettre sur une face les rillettes et sur l'autre face la crème de tomates séchées. Réunir les deux moitiés et saupoudrer de graines de sésame au wasabi et à la prune.

 

 

 

recette déguisée

un peu comme...