Culino Versions : la charlotte

Le projet Culino Versions fonctionne vraiment très bien et il y toujours énormément de personnes à répondre à l'appel des Culino Girls ! Et j'en suis ravie ! Pour cette troisième version le thème était sucré avec la charlotte.

 

 

J'ai déjà vu de nombreux billets avec des charlottes plus étonnantes les unes que les autres comme celle très stylée de Cenwen, la gourmande de Kinou ou encore de Christelle avec ses oursons. La mienne n'est pas de celle la. D'abord parce que c'est la première fois que je réalise une charlotte et ensuite parce qu'il me fallait faire avec mes contraintes habituelles : sans gluten et sans lactose. J'ai d'abord pensé à faire moi même les biscuits cuillères mais au vue d'un mois d'octobre relativement chargé je me suis rabattue sur une génoise que je savais ne pas pouvoir rater.

Quant au fourrage de cette charlotte, je ne vous surprendrais pas si je vous annonce qu'il y a de la pomme. Je suis un peu déçue de ma pomme d'ailleurs. J'aurais voulu qu'elle soit caramélisée mais je crois bien que j'ai mis trop de beurre dans la poêle. Ce n'est pas très grave car c'était bon mais je voulais une moitié fondante avec la mousse au chocolat et une autre plus croquante avec des pommes caramélisées. Ce sera pour une autre fois !

 

 

 

 

Charlotte à la mousse au chocolat et à la pomme

 

La génoise

80g de farine de maïs
1g de gomme de guar (mais je pense que ce n'était pas nécessaire)
80g de sucre complet
4 œufs

 

Séparer les blancs des jaunes d'œufs. Mélanger les jaunes d'œufs avec le sucre et battre jusqu'à ce que l'ensemble change de couleur et devienne bien jaune. Avec le sucre complet, le mélange ne mousse pas mais il change quand même. Ajouter la farine / gomme de guar passées au tamis et mélanger bien. Ajouter enfin les blancs d'œufs montés fermement en neige. 

Verser la préparation sur une plaque de pâtisserie recouverte d'une feuille de papier sulfurisé et enfourner dans un four chaud à 180°C pendant 14mn.

Une fois la cuisson terminée, renverser la plaque sur un torchon humide et sur lequel on verse préalablement un peu de sucre.

Lorsque la génoise à refroidie il faut la découper pour mouler le moule à charlotte. Avec ma plaque, il manquait un peu de pâte pour fermer la charlotte. Mais lorsque l'on démoule, ça ne se voit pas…

 

 

La mousse au chocolat noir

200g de chocolat noir
6 œufs
1 càs de sucre complet

 

Mettre les 200g de chocolat noir à fondre au bain marie. Séparer le blanc des jaunes d'œufs et monter les premiers fermement en neige.

Battre légèrement les jaunes d'œufs avec la cuillère à soupe de sucre. Une fois le chocolat fondue et un peu refroidie, le verser sur les jaunes et mélanger vigoureusement. Pour finir ajouter les blancs en neige et laisser refroidir.

Il y aura trop de mousse au chocolat pour la charlotte. Ce n'est pas grave car c'est bon aussi comme ça bien évidemment !

 

Les pommes

3 pommes de Caleville
3 càs de sucre complet
2 pincées de sel
1 càc de cannelle
beurre végétale

 

Nettoyer et évider les pommes puis les couper en petits cubes. Les mettre à cuire dans une poêle légèrement graissée au beurre végétal. Ajouter le sucre et la cannelle et laisser chauffer jusqu'à ce que les pommes soient cuites.

 

Le montage

Une fois le moule préparé avec la génoise, verser la mousse au chocolat jusqu'à un peu plus que la moitié de celui-ci. Ajouter les pommes et poser par dessus le reste de la génoise… Poser une petite assiette sur le haut et un poids. J'ai mis deux pots de beurre végétal. 

Laisser au réfrigérateur pendant 20 heures avant de servir… Oui c'est long…

 

.

un peu comme...

Partager/Marquer

projet 52 – 43-52

post on octobre 28th, 2011
Posted in P52-2011, photographie, projet photo 52 Tags: , , , ,

La demande de Ktycat pour cette semaine est assez flou…

Je crois bien que c'est la première fois que vous allez voir ici des photos de chien… Mais attention ce n'est pas n'importe quelle bestiole : il s'agit de Gwenn la magnifique chienne blanche de ma tante et marraine. En breton Gwenn signifie blanche.

J'ai pris ces photos alors qu'elle s'amusait comme une folle dans le jardin de mes grands-parents, ce qui nous a fait bien rire !

 

 

 

Et voici la photo retenue :

 

 

  • ouverture de lentille (f-stop) : f/9

  • vitesse d’obturation (shutter speed) : 1/80 secondes

  • vitesse ISO (ISO speed) : 400

  • longueur de la focale (focal length) : 92 mm

.

un peu comme...

le bourdelot

Après le bourdin aux pommes de Calville que je vous avais présenté il y a quelques jours, voici le bourdelot, toujours aux pommes de Calville et toujours une spécialité normande ! C'est une spécialité normande mais que j'ai tout de même un peu détourné d'une part pour que je puisse la manger… Et d'autre part je voulais utiliser de l'huile comme matière grasse pour la pâte… D'habitude, j'utilise pour la cuisson de l'huile de pépin de raisin mais là, j'ai choisi d'ajouter de l'huile d'olive. 

Je préfère vous rappelez encore que les pommes de Calville sont bien évidemment les meilleures pommes du monde !!! 

 

 

 

Cette recette participe au concours anniversaire de Françoise du blog Saveurs Croisées ! Bon BlogAnniversaire Françoise. Vous pouvez aller lire les termes de son concours ici

 

 

Le thème de ce concours tourne autour des produits de l'automne et de ses couleurs. Il y a également un ingrédient imposé : l'huile d'olive si chère à Françoise !

 

Bourdelot

 

pâte brisée sans gluten sans lait

100g de farine de riz complet
100g de fécule de tapioca
4g de gomme de guar
2 càs de sucre complet
1 pincée de sel
4 càs d'huile d'olive
13ml d'eau
 

garniture

des pommes de Caleville évidées
du miel liquide du gentil voisin
 
 

la décoration

un œuf
de la cannelle
 

Préparer la pâte brisée en mélangeant les farines, la gomme de guar, le sucre complet et le sel. Puis ajouter l'huile d'olive. Et pour finir ajouter l'eau et mélanger jusqu'à avoir une belle boule de pâte.

Étaler la pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie entre deux feuilles de papier sulfurisé. La pâte sans gluten est collante et ne s'étale pas bien si on pose directement le rouleau à pâtisserie dessus.

Évider la pomme et scarifier la peau. Déposer la pomme au milieu, verser un peu de miel au centre et relever la pâte jusqu'au bord.

 

 

Badigeonner la pâte avec l'œuf  et saupoudrer de cannelle. 

Enfourner ensuite dans un four chaud à 200°C pendant 40 minutes.

 

 

 

Cette recette est comme d'habitude sans gluten et sans produit laitier mais vous pouvez bien évidemment remplacer les farines par de la farine de blé et l'huile d'olive par du beurre !! La tradition voudrait que l'on ajoute du sucre et du calva au centre de la pomme alors si ça vous tente allez y aussi ! Et bien sur il ne faut pas hésiter à servir le tout un peu tiède avec une bonne crème fraîche !


pomme

un peu comme...

bourdin aux pommes de Calville

Le bourdin est une spécialité normande. Ici on dit qu'elle ne doit se faire qu'avec des pommes de Calville, les meilleurs pommes qui soient !! En tout cas c'est ce qui se dit par chez moi…

Le bourdin c'est donc une sorte de tarte aux pommes de Calville assez grossière. Il suffit juste de couper grossièrement la pomme en quartier puis les quartiers en deux ou trois morceaux et de les jeter sur une pâte brisée. Il n'y a normalement pas besoin de plat car il faut faire des trottoirs assez larges pour les rabattre en partie sur les pommes… 

Si vous suivez ce lien par ICI, vous trouverez quelques articles de journaux au sujet du bourdin.

À cette époque de l'année on trouve une multitude de bourdins dans les boulangerie de la région. Et je ne peux plus en manger… Heureusement pour moi, j'ai un pommier à Calleville dans le pré !! Je peux donc multiplier les bourdins et en manger tous les jours !!!

 

 

bourdin aux pommes (pour un moule à tarte de taille normale…)

 

pâte brisée sans gluten sans lait

100g de farine de riz complet
100g de fécule de tapioca
2 càs de graines de lin moulues
2 càs de sucre complet
1 pincée de sel
150g de beurre végétal
2 càs d'eau

 

garniture

5 pommes de Caleville découpées grossièrement
4 càc de miel liquide du gentil voisin

 

Préparer la pâte brisée en mélangeant les farines, les graines de lin moulues, le sucre complet et le sel. Puis ajouter le beurre végétal et si besoin ajouter un peu d'eau.

Étaler la pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie entre deux feuilles de papier sulfurisé. La pâte sans gluten est collante et ne s'étale pas bien si on pose directement le rouleau à pâtisserie dessus. Déposer la feuille avec pâte étalée dans un moule à tarte.

Faire préchauffer le four à 210°C en enfourner pour 15 minutes la pâte pour la précuire. 

Découper grossièrement les pommes de Calville en enlevant les pépins et en laissant la peau. Une fois la pâte précuite légèrement mettre les pommes sur la pâte, verser le miel liquide du gentil voisin par dessus et réenfourner pour 45 minutes à 210°C.

 

 

 

pomme

un peu comme...

une fougasse dans un bento

post on octobre 2nd, 2011
Posted in bento, salée, sans gluten / sans lactose / sans soja Tags: , ,

Ce vendredi j'ai retrouvé ma Petite Mère à Paris où nous avons fait quelques emplettes autour du quartier de l'Opéra. Nous sommes entrées dans deux épiceries asiatiques où j'ai pu me fournir en fécule de tapioca et en billes de tapioca pour réaliser de futurs bubble thé. Et puis ma Petite Mère a voulu découvrir le magasin où je trouvais des bentos…. Et nous sommes donc entrées dans l'Antre des Tentations : Komikku…. 

D'où cette nouvelle boîte à bento offerte par ma Petite Mère !!!

 

 

Et dans cette boîte je n'ai pas hésité à mettre un morceau de ma deuxième fougasse sans gluten. Vous pouvez retrouver la première ICI et toutes les fougasses de Culino Version par . Je suis très contente de cette deuxième fougasse car elle a bien levé à la différence de la première…

Et pour accompagner cette fougasse, j'ai fait une salade de chou chinois, poivron cru et courgette du jardin.

 

 

Fougasse aux lardons et poivrons grillés

Pour la pâte :

200g de fécule de pomme de terre
175g de farine de riz complet
25g de farine de sarrasin
270g d'eau
1càs de graines de lin moulues
levain de sarrasin

 

Pour la garniture

190g de poivrons grillé (bocal)
150g de lardon
2càs d'huile d'olive
estragon frais

 

Mélanger les farines, ajouter les graines de lin moulues, le levain de sarrasin (ou une autre levure à boulanger), l'eau et mélanger.

Ajouter les poivrons grillés découpés en petits morceaux et les lardons préalablement cuits, l'huile d'olive et les feuilles d'estragon

Recouvrir une plaque de pâtisserie d'une feuille de papier sulfurisé et verser la pâte dessus. L'étaler et faire cinq entailles.

Enfourner la plaque au milieu du four avec un bol d'eau.

Allumer le four à 60°C pendant 1 minute, éteindre le four et laisser passer 45 minutes. AU bout de ce temps, rallumer le four à 230°C et laisser cuire 25 à 30 minutes. Au bout de ce temps, la fougasse doit être dorée et sonner creux.

 

.

un peu comme...