Tag Archive: gyoza

des gyozas sucrés : pommes et noix de coco

nol de nol post on octobre 23rd, 2009
Posted in sucrée Tags: , ,
Comme promis, voici la première recette de mon 50ème bento : les gyozas sucrées à la pomme et à la noix de coco. La noix de coco est directement incorporée dans la pâte.
 
 


gyozas pommes (6 giosas)

1 pomme fruit rapée

2càs farine T150

1càs farine T55

2 càs de sucre complet

3 càs de noix de coco en poudre

1/20l d'eau tiède

 

Mélanger les farines, le sucre et la poudre de noix de coco. Ajouter l’eau tiède et former six petites boules. La pâte doit être souple sans être collante.
Etaler la pâte très finement et ajouter au centre un peu de pomme préalablement râpée. Relever d’un peu de sucre sur le dessus puis fermer. Faire le pliage du giosa comme expliqué ici.
 
Pour la cuisson : mettre de l’huile au fond de la poêle. Une fois l’huile chaude, ajouter les giozas et couvrir. La cuisson se fait sur une seule face, il ne faut donc pas retourner les giozas. Une fois les gyozas dorés, ajouter, hors feu, un peu d’eau dans la poêle, refermer le couvercle et laisser cuire à la vapeur quelques secondes.
 
 
Il n'y plus qu'à servir chaud, parce que c'est meilleur, avec une petite pointe de crème fraiche et un verre de cidre !
 
 
Petit édit : le site femme2decotv organise une semaine japonaise à partir du vendredi 23 octobre. Vous pourrez y trouver les créations de Mook et de Diana, des astuces pour décorer vos bentos et la recette des gyozas !!
.
 

pomme

un peu comme...

Partager/Marquer

weekend parisien chapitre 1/2 : les gyozas

nol de nol post on septembre 22nd, 2009
Posted in Non classé, salée Tags: ,
Ce weekend a été tellement riche que je ne sais pas trop par quoi commencer… Vous me direz par le début ce serait aussi simple… Il était une fois une petite nol de nol qui avait un petit blog culinaire tourné vers l’obento… STOP… Là c’est vraiment le début !! J’espère que vous appréciez l’essai stylistique de vous faire revivre le passé !! Bon, il était donc une fois un petit clou qui lu sur le blog de Charlotte CookingKitten qu’il y avait des cours de cuisine japonaise à Paris organisés par l’association Bonjour Paris.
 
Comme je devais aller à Paris ce weekend du 20 septembre pour assister à une soirée parisienne, dont je vous parlerais dans un prochain épisode, et que c’était le début de mes grandes vacances, je me suis inscrite !! Et c’était formidable !! Je suis arrivée assez tôt à Paris et notamment aux Abbesses. Et qu’elle ne fut pas ma surprise en sortant du métro de me trouver au milieu d’une brocante !! Après avoir tourné au milieu des étals des Chalands, je suis rentrée visiter l’église locale, puis je suis allée m’assoir sur une petite placette charmante, située en face du magasin de Tomoko, où j’ai pu me restaurer légèrement en lisant tranquillement !
 
 

 

Tomoko nous a accueillis très gentillement dans son atelier de cuisine et les quatre élèves que nous étions, Sandra, Fabien, Charlotte de CookingKitten et moi-même avons pleinement profité de ces moments en cuisinant puis dégustant nous réalisations !!

Nous avons donc débuté avec l’apprentissage de la cuisson du riz. Donc si vous n’avez pas de rice cooker, il faut tout d’abord bien rincer le riz et le battre pour enlever l’amidon. Ensuite, recouvrir le riz d’eau froide et laisser une phalange d’index d’eau au dessus de cette dose de riz. Puis laisser cuire 10 à 15 minutes sans découvrir ! Et pour finir, couvrir et porter à ébullition.

Ensuite, nous avons préparé une soupe miso et une salade, le tout à base d’algues et de soja. Pour ceux et celles qui ont du mal avec le soja, on peut le supprimer sans problème !

J’arrive enfin au gyozas !! La préparation de ces raviolis fut sans doute le clou de cette matinée !! Tomoko avait tout préparé, tout découpé, tout rangé dans des petits bols ! Il ne restait plus qu’à nous servir. En viande, il y avait de la poitrine de porc, de la chair à saucisse et du bœuf haché à 15% de MG. Il y avait aussi des crevettes déjà décortiquées !! Pour les légumes, nous avions le choix avec des poireaux, des carottes, de l’ail et surtout du hé (une sorte de cive plus épaisse et beaucoup plus grande) qui a beaucoup plu à Fabien ! Tomoko nous a distribué une vingtaine de carré de ravioli et nous a expliqué comment plié puis cuire. Nous avons alors passé le reste du temps à garnir, plier, froncer et manger !! Nous avons pu également en faire pour en ramener chez nous !

 

 

J’habite en Normandie. J’énonce cette évidence pour expliquer la suite… J’ai adoré faire ces gyozas et surtout je trouve ça vraiment très bon. Mon souci, et là vous allez comprendre la phrase précédente, est maintenant de trouver ces carrés de raviolis… J’habite en Normandie et dans l’Orne… J’avais dit à Charlotte, pendant le cours, que mon prochain défi serait de faire ces feuilles !! Et bien ce fut chose faite cet après-midi !!

Attention, il s’agit juste d’un test !!


Feuille de raviolis (3 gyozas)

2 càs de farine T55

Sel

Huile d’olive

Eau

Les feuilles que nous avons utilisées contenaient de l’œuf. Tomoko nous a expliqué que les chinois mettaient de l’œuf à la différence des japonais et qu’elle préférait les feuilles aux œufs parce qu’elles sont plus souples. J’ai choisi de ne pas mettre d’œuf parce que je voulais faire une petite quantité et ça marche très bien !

 

Donc il faut mélanger le sel à la farine puis ajouter l’huile d’olive et verser petit à petit de l’eau tiède pour former une boule qui ne soit ni trop collante ni trop sèche. Ensuite roulottez un bout de pâte et découper un carré. Déposez la garniture (ici jambon blanc, fenouil, ciboulette, poivron rouge et vert) sur une moitié du ravioli. Humidifiez ensuite avec un peu d’eau les deux côtés supportant la farce puis refermez et froncez la pâte.

 

La cuisson est ensuite un peu spécial. Dans une poêle à couvercle, versez de l’huile et une fois qu’elle est chaude (pour vérifier la température, je mets ma cuillère en bois sur le fond de la poêle et s’il y a des petites bulles autour du bois c’est que c’est assez chaud) déposez les gyozas sur le côté plat. Laissez cuire et une fois que c’est assez grillé, on ne retourne pas les gyozas mais on verse doucement de l’eau sur le côté (NON on ne jette pas l’eau vivement et au milieu sinon vous allez avoir de belles flammes !) pour finir par une cuisson vapeur. Toute la cuisson se fait avec le couvercle sur la poêle.

 

Juste pour finir sur ce samedi chez Tomoko : j’ai adoré rencontré Charlotte et faire enfin connaissance avec une bloggeuse dont je lis régulièrement les posts !!

La suite de ce weekend palpitant

au prochain épisode !

 

 

 

un peu comme...