Tag Archive: Ken Kawasumi

kazari makizushi

Pour ce mois d'avril, Recettes.de nous propose de jouer avec la cuisine asiatique…

Et oui j'ai donc essayé de faire des kazari makizushi… Les kazari makizsushi sont des sushi sous forme de maki qui représentent quelque chose : une fleur, une lettre, une grenouille, une maison, etc.

 

C'est un thème très vaste mais il m'a tout de même tout de suite fait penser à ce jour où j'ai lu sur le blog de Diana son billet sur le maître Ken Kawasumi que vous pouvez relire ICI. Trotine et moi avions tout de suite été interpellé devant le savoir faire de Ken Kawasumi et ses magnifiques kazari makizushi !! Nous avions donc mis en place un maki day pour essayer de réaliser tous ensemble ce genre de maki. Vous pouvez relire nos billets ICI et LÀ, ainsi que ceux des autres participants en suivant les liens qui sont donnés à la fin des articles.

Depuis je n'en avais plus réalisé… Pour ces sushi, j'ai donc puisé mon inspiration dans le sublime livre de Ken Kawasumi, The Encyclopédia of Sushi Rolls.

 

Assaisonnement du riz des deux rouleaux :

6 càs de vinaigre de riz
3 càs de sucre complet
1 càc de sel


Pour faire un rouleau de kazari makizushi  de fleur à six pétales :

70g de riz coloré en jaune (carottes râpées et cumin)
70g de riz coloré en rose (fleurs séchées d'hibiscus)
140g de riz blanc
5 feuilles de nori
1 bande de saumon fumé de 5mm de large
 
 
Il faut d'abord faire les six pétales et pour ça, le riz doit être prêt.

J'ai utilisé du riz rond blanc de Camargue bio.

En premier, il faut bien rincer le riz à l'eau claire, jusqu'à ce que l'eau qu'il rend ne soit plus de couleur laiteuse. Mettre le riz dans le cuiseur à riz (ou dans une casserole remplie d'eau dépassant d'une phalange le volume de riz) avec l'eau nécessaire à la cuisson et le colorant. Il va donc y avoir trois cuissons de riz : une cuisson jaune, une cuisson rose et une cuisson blanche. Une fois le riz prêt, verser l'assaisonnement et bien remuer. Il faut 1,5 càs d'assaisonnement pour trois pétales et 2 càs pour le riz blanc.

 
 
Le riz est prêt.
Il faut avoir un bol d'eau à porter de mains pour régulièrement se nettoyer les mains pour que le riz gluant n'accroche pas…
Découper la feuille de nori en deux et déposer le riz sur les trois quarts de la feuille. Replier le reste de la feuille de nori sur le riz et rouler pour former une sorte de larme. Répéter l'opération trois fois avec le riz orangé et trois fois avec le riz rosé.
 
 
 
Ce repli permet de faire la nervure du pétale comme vous pouvez le voir sur ce détail.
 
 
 
Il faut ensuite faire la fleur
 
 
 
 
Pour finir, il faut déposer la fleur sur une ou deux feuilles de nori recouvertes de riz blanc
 
 
 
 
Rouler, puis découper les makis en coupant le rouleau en deux puis en continuant vers les extrémités
 

 

Pour que cette fleur soit parfaite, il aurait fallu que je mette dès le début deux feuilles de nori et plus de riz…

 

Pour faire un rouleau de kazari makizushi de feuilles :

1 concombre
70g de riz blanc
2 cas de poudre de wakamé
2 feuilles de nori
 
 
 
 
Mélanger l'assaisonnement au riz, déposer le uniformément sur la feuille de nori en laissant une petite marge en haut. Déposer du wakamé réduit en poudre sur le riz.
Couper le concombre à la taille de la feuille de nori. Puis couper en deux dans le sens de la longueur en supprimant la partie centrale à pépins. Couper une demi-feuille de nori en deux et les mettre entre les deux tranches de concombre. Refermer. Déposer le concombre sur le riz et rouler le maki.
Découper des tranches fines.
 
 
Il n'y a plus qu'à disposer les kazari makizushi sur un plateau et à déguster !!!
 
 
 
 

 

 

 
 

J'espère avoir été assez clair dans les explications…. Sinon n'hésitez pas à me poser des questions !

 

.

kazari makizushi

un peu comme...

Partager/Marquer