Tag Archive: métallurgie

projet 52 – 35-52

Cette semaine nous devions suivre les empreintes de Ktycat et ça tombait plutôt bien puisque j'ai passé cette semaine à en chercher et à en faire faire…

Cette semaine avec une collègue et amie ainsi que deux amis forgerons, nous avons essayé de reproduire des battitures. Les battitures, c'est le nom d'une de mes chattes mais aussi des particules d'oxydes de fer qui tombent de la masse de métal que travaille le forgeron lorsque celui-ci lui tape dessus après l'avoir chauffé…. Vous me suivez ?

Lorsque nous fouillons des sites archéologiques, il arrive que nous trouvions ces éléments microscopiques sans pour autant arriver à les rattacher avec précision à un geste précis. Nous savons juste qu'ils proviennent d'une activité de forge mais s'agit de forge de fer plat, rond, torsadé ou de soudure… Cette semaine d'expérimentation archéologique avait donc pour but de réaliser des battitures qui sont des empreintes de l'objet travaillé !!

 

 

Et voici la mosaïque de la forge d'une torsade et des battitures empreintes qui tombent. En haut, c'est une photo générale de l'atelier et au centre, les battitures de cette torsade une fois refroidies.

 

Et la photo retenue prise avec mon nouvel appareil photo, un Nikon D90, montre nettement les battitures se détachant de la barre de fer.

 

 

 

  • ouverture de lentille (f-stop) : f/5,6

  • vitesse d’obturation (shutter speed) : 1/80 secondes

  • vitesse ISO (ISO speed) : 6400 (j'ai fait une très légère réduction du bruit sous photoshop)

  • longueur de la focale (focal length) : 105 mm

.

Ajout de la soirée : en fait le véritable thème c'était silhouette… Je viens de m'en apercevoir mais dans ma tête c'est devenue empreinte… Dès que j'ai lu le thème j'ai pourtant pensé aux battitures…

.

un peu comme...

Partager/Marquer

projet 52 – 17-52

Plus le projet 52 avance et plus je trouve que Ktycat nous trouve des thèmes auxquels j'ai du mal à répondre avant la date limite…

Cette fois, il fallait partir LOIN… En pensant loin, j'ai pensé finalement à mon travail et à l'éloignement chronologique… J'aurai pu vous faire une photo d'un objet un peu sympa mais je n'en avais pas sous la main alors vous aurez droit à une scorie… Mais j'ai tout de même pensé à vous mettre une mosaïque de quelques objets découverts sur des chantiers de la région.

 

 

 

Personnellement je trouve une certaine beauté aux scories… Mais je sais aussi que nous ne sommes pas nombreux à la voir…

Voici donc la scorie coulée que je vous propose pour ce thème sur l'éloignement. Elle a été trouvée en forêt de Bellème, sur un site de réduction du minerai de fer, et date du haut Moyen Âge, autour du VI-VIIème siècle de notre ère. La mire, vous donne la dimension de cette plaque.

 

 

Et voici la photo choisie pour cette 17ème semaine : une macro des coulures qui sillonnent la surface de la scorie. Si vous voulez en savoir plus, sur les scories, et si vous avez 6 minutes devant vous, vous pouvez aller regarder un film où j'explique le métier de paléométallurgiste. C'est par ICI.


Édit du 01 mai :
si vous voulez voir le film sous d'autres versions (quicktime, mpeg2, flash) c'est par ICI. Et du coup, vous aurez accès à tous les films qui expliquent un grand nombre de métiers liés à l'archéologie.

 

 

  • ouverture de lentille (f-stop) : f/5

  • vitesse d’obturation (shutter speed) : 1/250 secondes

  • vitesse ISO (ISO speed) : 400

  • longueur de la focale (focal length) : 7mm

.

un peu comme...

des bentos jusqu’à Belfort – Sévenans !

nol de nol post on mars 21st, 2011
Posted in bento, métallurgie, vie du blog Tags: , , ,

Comme vous vous en êtes sans doute aperçu, je n'étais pas vraiment derrière mon blog ces dernières semaines… J'étais à Belfort et vous avez pu suivre mes aventures par l'intermédiaire des quelques photos que j'ai publié pour le projet 52 que vous pouvez revoir ICI et .

 

Je me trouvais à Belfort dans le cadre de mon travail et je peux encore une fois dire que mes séjours là bas sont toujours aussi intenses !! J'en ressors toujours plus motivée !

Au dessus, j'ai mis quelques photographies prises au microscope métallographique de quelques unes des scories que j'ai pu étudier là bas. C'est sans doute très abstrait pour beaucoup mais c'est aussi ce qui fait en partie la beauté de ces photos.

 

Comme j'y ai passé un weekend complet, j'ai eu le temps de visiter un petit peu la ville et la citadelle. La ville de Belfort est vraiment très agréable et surtout tout en couleur comme vous pouvez le voir sur cette mosaïque de photos !

 

J'ai aussi mangé quelques repas dans ma bento bako ronde ! Et en voici quelques uns en photos :

 

 

Il n'y a rien d'exceptionnel dans ces bentos sauf peut être les petits pains de sarrasin, à côté des morceaux de saumon, cuits de la même façon que les babouts dont vous avez la recette ICI et la purée de châtaigne, recette par , accompagnée d'un filet de canard dans le bento en bas et en haut à droite.

Dans la semaine, je vais essayer de publier la recette complète de ces petits pains au sarrasin qui sont d'une grande simplicité à faire !

.

un peu comme...

Passion Bento

Passion Bentô, c'est le nom et le thème du concours auquel nous invite à jouer la reine du bentô charaben, mademoiselle.m ! Un petit clic sur la bannière de mademoiselle.m et vous saurez tout des modalités de ce concours !

 

 

Comme beaucoup d'entre vous j'imagine, je me suis bien demandée comment j'allais m'y prendre pour faire entrer dans un bento, toutes mes passions… Je me suis donc un peu triturée les méninges et je me suis recentrée sur mes passions indispensables sans ordre : le gars, la famille, les ami(e)s, les chats, l'archéologie, la paléométallurgie, la cuisine, la musique, le potager et le bio… J'ai donc choisi de représenter l'archéologie et la cuisine par le biais de la représentation, de l'essai de la représentation de mon potager. Mon potager montre vraiment ce que j'aime en cuisine : des choses simples, locales et bio….

 

Le voilà ce Bento :


Donc à gauche, c'est une représentation de mon potager et à droite : une truelle sur un chantier de fouille avec un bâtiment sur quatre poteaux. Si si il y a tout ça dans ce bento !! Et le porte baguette est un petit lingot de fer sorti d'une de mes expérimentations de réductions du minerai de fer en bas fourneau….

 

Et en détail ça donne :

 

Le potager :

Il y a quelques arbustes de chou romanesco et des fleurs qui entourent un carré de potager dans lequel pousse des carottes et du persil plat… Et non loin, une vache paisse tranquillement.

 

Et en vrai, ça donne ça :

 

La photo date d'aujourd'hui !! En ce moment il n'y a pas ni persil plat, ni carotte dans mon potager. En revanche, il y des betteraves rouges et des bettes. A gauche du carré, il y a des fleurs jaunes qui sont en fait de la salade shop suey montée en graines…. J'avais planté ces graines au printemps mais lorsque j'ai vu ce que ça donnait, j'avoue que je n'ai pas su comment l'utiliser… Du coup, et comme c'était joli, je les ai laissé monter et fleurir…

Ce qui est important pour moi dans ce carré de potager, c'est l'idée déjà de faire naître et de gouter ma production. Mais tout ça va aussi un peu plus loin. L'idée est donc de produire localement et de produire sainement. Je suis très attachée à cette idée de consommer le plus souvent localement et bio. Lorsque je dis ça, ce n'est absolument pas avec l'idée de stigmatiser d'autres façons de faire. C'est juste la mienne et c'est important pour moi….

 

Et en détail, ça donne ça aussi :

 

Sur un lit de courgettes, revenues avec de l'ail, et de riz, il y a un terrain de fouilles archéologiques représenté par deux tranches de coppa et des rondelles de maki de riz et de chutney aux figues pour les trous de poteau. La truelle est encore en rouleau de maki et la lame de la truelle en riz légèrement grisé avec des graines de sésame noir.

Pour colorer le riz en gris, j'ai écrasé des graines de sésame noir. Puis J'ai mis cette semoule de graines de sésame noir dans l'eau de cuisson du riz.

 

Sur mon plan de travail, à coté de ma truelle, ça donne ça :

 

 

Et en vrai, ça donne ça aussi :

 

Sur cette photo, vous pouvez voir les négatifs d'un bâtiment sur quatre poteaux de bois… Alors qu'est ce que ça veut dire… Et bien imaginez que vous voulez construire une cabane en bois. Pour ça, vous creusez à chaque angle du bâtiment un trou dans lequel vous plantez un montant en bois. Puis vous reliez ces poteaux de bois par des planches. Ensuite, lorsque le bâtiment est détruit, les trous de poteaux sont rebouchés ou par une terre différente du substrat qui l'entoure ou le poteau de bois pourri à l'intérieur et teinte la terre. Et bien voilà ce que nous retrouvons : ces négatifs de poteaux.

Pour avoir une petite leçon d'archéologie, vous pouvez aussi aller lire le mode d'emploi écrit par larkéo par ICI. Les trous de poteaux n'auront alors plus aucun secret pour vous après la lecture de la leçon n° 2 !!!

 

La fouille archéologique, ça peut donner ça aussi :

 

Ici, c'est toujours sur le même chantier que les quatre trous de poteaux montrés plus haut…. Sur la photo de gauche, j'ai une truelle à la main !!

 

Et pour finir, l'archéologie, c'est aussi des moments comme celui là :


un peu comme...

Merci !!

 
Je suis de nouveau à Belfort pour toute une semaine… Donc je ne vous montrerai pas de bento cette semaine parce que ce n'est pas évident de cuisiner à l'hôtel. J'ai tout de même une bouilloire, du thé, du chocolat… Une glacière avec des yaourts, des céréales pour le petit déjeuner et puis au jour le jour j'achète ce qu'il me manque pour le repas du soir… Glop pas glop….
 
Donc cette semaine, pas de bento, mais quelques histoires de mon jardin et de mon potager !!
 
 

 

Si vous voulez revoir mes deux précédentes aventures à Belfort, vous pouvez allez par là ou encore par ici.

 
 
_______________________
 
 
Et maintenant vous allez me dire : "mais pourquoi ce titre alors qu'elle nous parle de Belfort ?!!" Et bien MERCI parce que vous m'avez classé 64 sur 773 des blogs culinaires sur AFTouch Cuisine !!!  
 
 
 
 
Merci à toutes et à tous !!
 

un peu comme...