Tag Archive: prêle

les pêchers en 2011

2011 : aurais-je des pêches ?

 

 

Mais ça devient une rengaine cette histoire de pêches… Deux ans que je blogue maintenant et au moins autant de temps que je galère avec mes trois pêchers. Souvenez vous, je vous en avais parlé l'année dernière, en 2010, ICI et et en 2009, par LÀ.

Je vais donc un peu radoter je pense… Mais j'y tiens à ces pêchers… C'est mon grand-père maternel, Papi Boulon, qui me les a démarré !! Lorsqu'il mange des pêches, il cache le noyau dans les parterres de fleurs de la grand-mère, Mamie Boulon, et il les oublie… Plus tard, de petits pêchers poussent et la grand-mère râle. Bon elle ne râle pas tant que ça mais du coup j'ai récupéré six pêchers ! Trois sont dans mon jardin et trois autres chez les voisins ! Et l'un de ces trois pêchers est contre le mur de la grange, bien plaquée contre un mur calcaire au sud et lui ne souffre absolument pas de la cloque du pêcher… Ce qui me fait dire que la cloque aime l'humidité ou que le pêcher aime la chaleur…

 

 

Et l'on en revient encore et toujours à cette histoire de cloques du pêcher…

L'année dernière, j'avais traité à l'ail deux pêchers sur trois pour voir si ce traitement avait un véritable effet sur les arbres. J'en ai conclu que ça marchait vu que le pêcher qui n'avait pas reçu d'ail continuait à souffrir. J'ai donc un traitement à base d'ail pour soigner lorsque la cloque est là mais ce serait tout de même mieux de pouvoir agir avant et de ne pas avoir de cloque… Et du coup, d'avoir peut être des pêches !!

Après avoir pris quelques renseignements, j'ai vu qu'on pouvait agir avant l'apparition de la cloque pour éviter son arrivée. Et pour cela, il faut utiliser une décoction à base de prêle. Ça tombe bien, j'ai la chance d'avoir de la petite prêle qui pousse naturellement dans le jardin !! Mais cette prêle pousse l'été et il faut passer le traitement au moment du débourrement… Et c'est quand le débourrement vous entends je dire !! Et bien ça dépend ! Ça dépend du temps, de la région et de l'âge du capitaine ! Ce qui veut dire qu'il faut surveiller les arbres et il faut agir lorsque les boutons commencent à sortir… Et cette année c'était début mars !

 

 

Petite prêle de cette année en cours de pousse

 

 

 

Paquet de prêle sèche

 

L'année dernière j'ai donc fait des petits paquets de prêle que j'ai mis à sécher en prévision de cette période de débourrement ! Et le moment venu, j'ai préparé ma décoction, puis Le Gars et moi, l'avons pulvérisé plusieurs fois sur les pêchers.

 

Décoction de prêle

Prêle

Eau

Pour 100g de prêle, il faut 1 litre d'eau.

Faire bouillir la prêle pendant 1h. Laisser refroidir puis diluer à 10%  la préparation dans de l'eau. Verser dans le pulvérisateur et arroser copieusement les pêchers.

La première fois, il faut faire trois pulvérisations réparties sur une semaine. Puis une fois par semaine pendant 3 à 5 semaines. La prêle soigne aussi comme l'ail sans faire tomber les feuilles.

La décoction se conserve très bien dans un récipient fermé pour éviter les odeurs !!

 

 

Et donc deux mois après cette pulvérisation, comment vont mes pêchers ?! Et bien ils vont plutôt bien et je devrais avoir des pêches cette année ! Les deux pêchers qui ont été traité à l'ail l'année dernière sont légèrement cloqués mais pleins de fruits. En revanche, le petit dernier, qui n'a pas été traité l'année dernière est tout cloqué. J'ai du lui enlever toutes les feuilles et celles qui repoussent sont cloquées… Il va falloir que je lui fasse un traitement à l'ail.

 

 

Pêches en formation entre le 23 – 30 avril 2011

.

un peu comme...

Partager/Marquer

La cuisine du jardin

J'aime l'endroit où je vis. Je suis à la campagne et je peux profiter d'un grand jardin et d'un potager. J'ai aussi quelques arbres fruitiers : 4 pommiers à couteaux différents et 1 pommier à cidre. Il y a aussi un prunier à prune rouge et chair jaune et un reine-claudier que j'ai planté il y a 2 ans maintenant.

 

 
 
Et j'ai aussi 3 pêchers… J'y tiens beaucoup à ces pêchers. Mon grand-père est un grand farceur !! Lorsqu'il mange des pêches, il cache les noyaux dans les jardinières de ma grand-mère… Et lorsque les plants ont poussé, que ma grand-mère a rouspété, il les met dans des pots et me les donne !!! J'ai donc 3 pêchers et mes voisins en ont 3 aussi maintenant !!!

Mais mes pêchers sont malades. Tous les ans ils subissent l'attaque de la cloque du pêcher (en bas à droite) !! L'année dernière, j'ai mis un peu de bouillie bordelaise… Et l'attaque a eut lieu… Cette année j'ai mis, tardivement hélas, de la cendre autour du pied du plus petit et il est moins attaqué que les autres. Je vais donc recommencer. Les pêchers de mes voisins sont aussi attaqués par cette engeance sauf celui qui est placé contre le mur en calcaire au sud… Et il a 12 pêches en formation !!

 

 
En suivant les bons conseils du livre de Bernard Bertrand, Jean-Paul Collaert et Eric Petiot, "purin d'ortie et compagnie", j'ai réalisé des décoctions d'ail (aulx) que j'ai pulvérisé 2 fois à 3 semaines d'intervalle sur mes pêchers. Ouf, ils vont mieux. Il faut aussi enlever les feuilles abimées et les brûler ou les jeter à la poubelle mais surtout pas dans le compost !! Du coup, je vais sévir l'année prochaine !!! J'ai la chance d'avoir de la prêle dans mon jardin et la décoction de cette herbe permet de traiter cette cloque ! J'en ais donc mis à sécher et l'année prochaine je ferai un traitement préventif !
 
 

L'infusion d'ail

100g d'ail

1l d'eau

 

Hacher 100g d'ail et plonger les dans l'eau. Porter à ébullition et laisser infuser 1H. Filtrer, mettre dans un vaporisateur et employer pur.

 

La décoction de prêle

500g de prêle séchée

5l d'eau

 

Faire bouillir, pendant 1h, 500g de prêle dans 5l d'eau. Diluer ensuite à 10% et traiter 1 fois par semaine pendant 3 à 5 semaines dès le débourrement. Donc pour l'année prochaine, c'est cendre toute l'année, décoction de prêle au début de l'automne et au début du printemps. Et si je rate le débourrement ou si ça ne marche pas je ferais de l'infusion d'ail pour soulager mes pêchers.
 
 

Et la prochaine fois, je vous parlerais de mon cassis !!

 

un peu comme...